Championnat d’Afrique de Boxe zone 2 : fiasco total pour les Béninois

Terminus, les béninois Adam Salanon, 49kg et Imorou Tadja 60 kg accompagnés du coach Martin Sossou rentrent au bercail sans l’exploit attendu. Ces deux pugilistes sont tous tombés en finale contre des guinéens. Lancé, le mardi 27 mars dernier, au Palais des sports du stade du 28 septembre en Guinée Conakry, le Championnat d’Afrique de Boxe zone 2 a connu son épilogue le vendredi 30 mars sur un goût amer pour les protégés de Germain Mehinto.

Salamou Adama (Bénin) a perdu face au Guinéen Mamadou Kéïta chez les 49 kg et Tanja Imorou a été battu par Alceini Sylla un autre guinéen. Un échec pour la Fédération et un apprentissage pour les pugilistes qui ne doivent pas baisser la garde de retour au pays, mais continuer le travail.

 

Le vainqueur de cette compétition, selon le comité d’organisation, devrait prendre successivement part au gala France-Afrique au mois de juin en Côte d’Ivoire et à la Coupe d’Afrique des Nations au mois d’octobre au Ghana.

Malgré toute la volonté du président de la Fédération béninoise de Boxe de faire rayonner cette discipline, le Noble Art peine à retrouver ses lettres de noblesse. Au plan national, on ne sent pas une politique de renaissance du Noble Art. Les récentes sorties du Bénin n’ont pu faire tache d’huile. Pourquoi ?

Alors le président Mehinto doit revoir la stratégie avec son encadrement technique. Le Bénin avait un nom dans le concert des Nations parlant de Boxe et ne pas le ramener à ce niveau parait un échec.

Résultat des finales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *