FBC: Mise au vert d’une vingtaine de cycliste

La Fédération béninoise de Cyclisme (FBC), en prélude aux prochains tours cyclistes (Côte d’Ivoire, Chantal Bia, Burkina Faso et Madagascar), a décidé d’offrir six semaines séquencées de mise au vert à une vingtaine de coureurs (dames et hommes).

Cette mise au vert d’après les explications du sélectionneur national (Papoen Osho) a été organisée par la Fédération pour la préparation technique des différents tours du continent auxquels le Bénin est attendu. L’autre raison, c’est que la Fédération veut jauger le niveau d’autres jeunes, pour créer l’émulation, « ce qui va nous permettre d’étoffer les équipes nationales chez les hommes et surtout en bâtir chez les dames.« , a expliqué le sélectionneur Papoen. Une initiative qui a permis au staff technique de la FBC de découvrir deux jeunes venus de Torri.

Le 06 septembre, l’équipe béninoise sera en Côte d’Ivoire pour se lancer dans le tour local le 8 septembre. « Comme vous l’avez remarqué, le Bénin ne fait plus piètre figure et l’équipe sera désormais dans les normes. Vous voyez les choses ont changé, les coureurs viennent de taper 100Km et ils sont arrivés tous frais, avec un roulement de 40-45 Km/H. Le résultat doit suivre.« , a fait savoir le technicien béninois après une séance de démonstration. Désormais, l’homme nous apprend que  » l’objectif est d’être dans le top 10 « , et les coureurs sont déjà conscients de cette nouvelle donne.

Que retenir sur le plan technique de ce stage ?
Le staff technique a prévu six semaines de préparations pour la vingtaine de coureurs pour faire des rappels et définir les stratégies de courses. « Nous avons constaté que les coureurs béninois réussissent leur départ, mais à 30 Km de l’arrivée, ils sont souvent lâchés. A cette étape, le vélo monte à un niveau qui les dépasse. C’est surtout sur ça, on travaille.« , a-t-il précisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *