LE NIGÉRIA RENVERSE LA POLOGNE À YANGZHOU APRÈS UN RETARD DE 16 POINTS

Opposés à la Pologne pour leur cinquième match de préparation à la Coupe du monde FIBA 2019, les D’Tigers du Nigéria ont réussi un excellent comeback en effaçant un déficit de 16 points pour s’imposer aprés prolongation sur le score de 87 à 84 grâce à un game winner de Vincent Nnamdi (23 points) sur une excellente passe de Josh Okogie. Ce match amical s’inscrit dans le cadre du tournoi international organisé par Peak à Yangzhou en Chine. Le Nigéria valide ainsi son ticket pour la finale du tournoi et croisera ce dimanche le Monténégro, vainqueur hier de l’Iran dans l’autre match du tournoi. 

Après avoir battu deux fois la République Dominicaine et une fois le Canada, le Nigéria disputait aujourd’hui son cinquième matchs officiels de préparation pour la Coupe du monde FIBA 2019 prévue en Chine du 31 août au 15 septembre. Les hommes du coach Alex Nwora qui comptent jusque là une seule défaite en quatre rencontres de préparation, notamment contre le Canada à Toronto il y a quelques semaines, ont dans un premier été menés largement par la Pologne de Marcin Gortat dès le premier quart-temps (21-9) jusqu’à la pause (43-27) avant de réaliser un incroyable comeback en seconde période.

Avec un excellent quatuor Vincent Nnamdi (23 points), Al Farouq Aminu, Ben Uzoh et Jordan Nwora, le Nigeria a retrouvé ses marques dès le retour des vestiaires, en étant agressif des deux extrémités du terrain pour revenir à 7 points à la fin du troisième quart (60-53).

Dans le quatrième quart, les deux équipes se livrent un duel de titans, mais les D’Tigers complètement déchaînés parviennent à égaliser avant le son de la sirène pour envoyer le match en prolongation (75-75).

En prolongation, les partenaires de Josh Okogie sont les premiers à se montrer agressifs en attaque en signant un 6-0 pour mener 81-75, mais la Pologne trouve de ressource pour revenir 84-84. Dans les derniers instants, le Nigéria resserre sa défense pour s’imposer de trois points sur le score de 87 à 84 points. L’ailier nigérian des Stockton Kings (NBA G-League) Vincent Nnamdi a fait la différence sur un game winner derrière la ligne des trois-points à une poignée de seconde du coup de sifflet final. L’arrière du Minnesota Josh Okogie a été à l’origine de ce panier décisif en attirant toute la défense sur lui à travers un drive avant de servir parfaitement Vincent Nnamdi dans le corner.

Cette victoire fait beaucoup de bien au mental des D’Tigers qui disputeront un dernier match test ce dimanche contre le Monténégro toujours à Yangzhou en Chine dans le cadre de la finale du tournoi international de Peak. Alex Nwora annoncera ensuite la liste des 12 nigérians ce dimanche à la fin de ce tournoi.

Logé dans le groupe B, le Nigéria qui a déjà battu des grandes nations de basketball européen comme la Grèce et la Lituanie à Caracas au Venezuela en 2012 lors du TQO de FIBA, va se mesurer cette fois-ci avec la Russie, l’Argentine et la Corée du Sud. Avec l’équipe actuelle, le Nigéria a tout pour aller loin dans cette Coupe du monde FIBA 2019.

L’effectif actuel du Nigéria présent en Yangzhou 

Meneurs
Uzoh Benjamin Chukwukelo (CB Caballeros de Culican), Ireogbu Ike (Science City Iéna, Allemagne)

Arrières
Okogie Joshua Aloiye (Minnesota Timberwolves, NBA), Nwamu Ike (Skyforce de Sioux Falls, NBA)
Nwora Jordan Ifeanyi (Université de Louisville, États-Unis), Vincent Nnamdi Gabriel (Stockton Kings, NBA)

Ailiers
Aminu Al Farouq (Portland Trail Blazers, NBA)
Stanley Okoye (Tecnyconta Saragosse, Espagne)

Ailiers-forts
Diogu Ikechukwu Somto (Bayaman Vaqueros, Porto Rico), Zanna Talib (Montakit Fuenlabrada, Espagne)
Ekpe Udoh (Utah Jazz, NBA) Aminu Abdul Alade (Capitanies de Arecibo, Porto Rico) Chimezie Metu (San Antonio Spurs, NBA)

Pivots
Michael Eric (Darussafaka, Turquie), Akindele Jeleel Ayodeji (SP Hapoel de Tel-Aviv, Israël)

Source : bnba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *