RÉSUMÉ DE LA 12E JOURNÉE À ROLAND-GARROS

La solide n°1 mondiale croisera l’Américaine en finale des Internationaux de France. Après des qualifications en deux jours, l’Espagnol et l’Argentin ont rendez-vous en demi-finale, ce vendredi. Retour sur les temps forts de ce jeudi.

Le chiffre : 5

Le nombre de jeux de Diego Schwartzman (contre 16 à Rafael Nadal) après l’interruption en raison de la pluie, mercredi. L’Argentin n’aura pas pu résister au retour foudroyant du décuple lauréat des Internationaux de France. «Bien sûr, la pause m’a aidé. C’était un moment difficile dans le match. Il jouait formidablement bien, je jouais trop défensivement. Je me suis dit que j’étais un peu plus stressé que d’habitude. Il a pu prendre le contrôle des points trop souvent… On peut dire que l’arrêt à cause de la pluie d’hier (mercredi) m’a aidé, mais on ne peut pas dire que les conditions aujourd’hui (jeudi) m’ont aidé, elles étaient les mêmes pour tous les deux. J’ai joué plus agressivement. J’ai continué le niveau d’intensité que j’ai joué après le premier arrêt, et le match a changé», a résumé l’Espagnol.

La perf’
Signée Sloane Stephens qui a dominé le duel 100% américain en demi-finales en prenant le meilleur sur Madison Keys 6-4, 6-4. La lauréate du dernier US Open disputera sa première finale à Roland-Garros contre Simona Halep qui a écarté Garbine Muguruza 6-1, 6-4, confirmé sa place de n°1 mondiale et vivra une nouvelle finale à Paris (après 2014 et 2017).

La stat : 5/34
Le nombre de demi-finales de Grand Chelem que Juan Martin Del Potro a atteint depuis le début de sa carrière. Avec 5 demi-finales (la 2e à Roland-Garros, après 2009, il avait été stoppé en 5 sets par Roger Federer), la «Tour de Tandil» rejoint, côté argentin, David Nalbandian au nombre de demi-finales disputées. Seul Guillermo Vilas (12) a fait mieux. La Tour de Tandil, très émue, a savouré l’épilogue et les vivats après son succès en deux jours sur Marin Cilic 7-6 (7/5), 5-7, 6-3, 7-5.

L’image
Les malheurs de Mahut. En tout début de match, face au Croate Nikola Mektic et à l’Autrichien Alexander Peya (tête de série n°8), Pierre-Hughes Herbert a, au cours d’un échange violemment touché Nicolas Mahut à l’oreille gauche. Sonné, soigné, puis chancelant, l’Angevin a repris le cours de la partie qui leur a ouvert la porte de la finale du double, eux qui ont déjà été couronnés à l’US Open en 2015 et Wimbledon en 2016 (ils furent finalistes de l’Open d’Australie en 2015). En finale, les Français croiseront les Espagnols Feliciano et Marc Lopez ou la paire composée de l’Autrichien Olivier Marach et du Croate Mate Pavic. Latisha Chan et Ivan Dodig ont, eux été sacré en double mixte.

La phrase : «J’attends toujours les remerciements de Federer»
Robin Söderling demeure comme le premier homme qui a battu Rafael Nadal à Roland-Garros. C’était en 8es de finale en 2009. Cette année-là, Roger Federer, débarrassé de son meilleur ennemi, était parvenu à décrocher enfin le titre des Internationaux de France. De passage Porte d’Auteuil sur ce tournoi où il fut deux fois finaliste malheureux (2009 et 2010), le Suédois qui a pris sa retraite, avant de se lancer dans la commercialisation de balles de tennis, a raconté en conférence de presse : «J’attends toujours les remerciements de Federer. Je pense que quand il a vu que j’avais gagné contre Rafa, il était content, bien entendu ! Il l’aurait peut-être battu en finale, on ne sait pas. Ce qui a changé, je pense, c’est que si Roger n’avait pas gagné Roland-Garros à ce moment-là, il serait ici encore. Alors que s’il a décidé de ne plus jouer maintenant sur terre battue, c’est une bonne décision, parce que cela lui permet d’essayer de prolonger sa carrière le plus possible. Et je pense que s’il n’avait pas remporté ce titre à l’époque, il serait encore ici.»

Source : sport24.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *